mardi 5 juillet 2011

Ça bouge

Ces deux petites semaines sont passées très vite, j'ai fait une foultitude de choses tellement que je me demande comment j'ai pu survivre à autant de frénésie. La vie m'emporte dans son tourbillon wouhououhouh que c'est bon !

Retour. 

Il y a eu un petit-déjeuner entre copines à la petite cuillère, un café qui vient d'ouvrir dans mon quartier. Simple, pas cher, léger, une jolie terrasse au soleil et des fleurs à chaque table. Un vrai endroit de filles, un café parfait pour un petit moment de bonheur. 





La Petite Cuillère, 3603 St-Denis, Montréal.

Il y a eu un aller-retour express en Provence, des retrouvailles avec Roissy et le TGV "pam pam paalam". Un déjeuner en famille presque au complet au petit Pavillon, un resto accroché à la corniche à Marseille. Une belle vue, un coin typiquement marseillais : bouffe pas délicieuse, manque de classe assuré, mais authenticité garantie. Ya même des cagoles qui se font bronzer sur un solarium. 100% Marseille.

Le Petit Pavillon - 54 Corniche Kennedy, Marseille.


Canoubier et Soudarasse





Il y a eu le mariage lavande d'un ami qui m'est très cher, du champagne, du soleil, des cigales, des sourires, des retrouvailles et des rencontres et beaucoup trop de fromage.




Un bref passage en France comme exprès pour me rappeler ce qui me plaît tant ici à Montréal et que je vais laisser, incessamment sous peu très très vite bientôt là tout de suite.  

Il y a eu un petit bout du festival de jazz sous la pluie, un concert de Madeleine Peyroux avec Sophie Hunger en première partie. Deux de mes petites chouchoutes, ensemble. Je pouvais pas rater ça. Ça a donné un mélange étrange d'une petite fleur fragile, timide et frêle avec une grande décontractée à l'allure de cow-boy qui joue sans cesse avec des mélodies d'un autre temps. Une reprise particulièrement émouvante de "Le vent nous portera" par Sophie Hunger. Un délice.

Il y a eu un très très gros avion, et un autre tout tout petit.

Premier vol en A380. Ben je suis vivante.

Hydravion minipouce. Je suis vivante aussi, et ça, c'est plus extraordinaire.

Évidemment, la ballade dans le tout tout petit c'était quand même super vachement mieux que les 7h00 dans le très gros, même si j'ai vu plein de films et que l'hôtesse de l'air était jolie. 

Il y a eu encore beaucoup d'autres choses, je vous en parle très vite. Mais là tout de suite, une to-do liste parcheminesque et des montagnes de lessive m'attendent.. Il y a encore tellement de choses à venir.. Je fiiiiiiiiiiiiiiiile ! 

4 commentaires:

RebeccArmstrong a dit…

J'espère être sur le parcours d'un prochain passage à Paris! Et aussi, j'espère voir les Cagoles marseillaises bronzant... ;)

Nina a dit…

Bientôt bientôt ! Par contre pour les cagoles, faudra se déplacer..

Raul a dit…

Dans l'attente de partager un peu de ces vacances avec toi !

Nina a dit…

Je t'emmenerai voir les cagoles, t'inquiète !

Enregistrer un commentaire

Ayez pas peur, ça mord pas !