lundi 31 janvier 2011

Scientifique 1 - Politique 0

Ya quelques semaines, en me balladant sur le site des Ernest, je suis tombée sur  une conférence de Hervé Letreut, un climatologue membre de l'académie Française et du GIEC que certains de mes amis ont  eu en prof à l'école quand on était encore petits, naïfs et avides de savoir (maintenant on est grands, méfiants et blasés). 

Son travail à Hervé, c'est de prévoir l'évolution climatique dans les dizaines d'années à venir, en faisant tourner de très très gros calculs qui modélisent la terre entière grâce à plein de physique que des tas de gens intelligents ont découvert au cours des sciècles passés. Dans sa conférence, il nous présente les conclusions du travail des climatologues au cours des 20 dernières années, en insistant sur leur caractères alarmants, et la nécessité d'action immédiate pour freiner le phénomène. 


J'ai pas pu m'empêcher de mettre ça en comparaison avec la prestation show-esque d'Al Gore, dans son film An Inconvenient Truth sorti en 2006 qui avait fait du climat le moyen de se dorer son image, de donner un sens à sa carrière politique, de grapiller des électeurs. A l'époque, j'avais été voir son film, et il m'avait donné envie de vomir.

Là où Hervé explique avec une rigueur calme et spontanée le cheminement de ses réflexions, et les conclusions importantes qu'il faut en tirer, Al babille et s'exlame autour de corrélations certes alarmantes, mais avec des raccourcis déplorants de médiocrité en bombardant des images spectaculaires, qui plutôt que de se baser sur la raison, se basent sur la peur, et les émotions, pour convaincre. Je suis triste pour lui, de le voir s'abaisser ainsi.




Certes, la vidéo d'Al Gore est beaucoup moins barbante que celle de LeTreut. Pour ceux qui ne veulent pas faire l'effort de suivre, de comprendre, ceux pour qui réfléchir est une corvée, pour les paresseux des méninges. Pour les autres, les propos d'Hervé sont beaucoup plus satisfaisants : on n'a pas l'impression qu'il nous prend pour des idiots, au moins.

Je ne remets absolument pas en cause les conclusions des deux bonhommes, qui ont pour but d'alarmer la population face au réchauffement climatique. J'adhère à 100% au message. Seulement je déplore la façon choisie pour y arriver par le politique, qui plutôt de tenter de tirer son auditoriat vers le haut, se contente de s'adresser à eux comme s'ils étaient tous des gros débiles. Merci, mais sans moi. 

Faites des études, et donnez-vous la peine d'essayer de comprendre les vrais scientifiques, les vrais modélisateurs, les vrais intellectuels, quel que soit le sujet. Vôtre tête, c'est vôtre arme la plus précieuse. Tout le monde devrait avoir l'amour-propre suffisant pour ne pas accepter de se faire berner par de tels charlots que sont les politiques. 

5 commentaires:

RebeccArmstrong a dit…

Souvent, les politiques ont tendances à infantiliser les gens. J'entends souvent: "les gens ne sont pas prêts", alors que bien souvent, ce sont les politiques eux-même qui n'osent pas... de peur de ne pas être suivis par leurs électeurs...
Je suis tellement d'accord avec toi, il faut nous tirer vers le haut!

Marika a dit…

Qui a entendu parler du film d'Al Gore et qui des études de Le Treut ? Bon on fait la révolution de la comm et de l'info quand tu veux...

Nina a dit…

@Rebecca : justement, la politique est complètement biaisée par la nécéssité de plaire aux électeurs pour survivre. Autrement dit, la démagogie est malheureusement souvent le seul moyen de subsister. C'est tout aussi déplorable, mais c'est un autre débat
@Marika : Ça c'est ton travail meuf !

Soline a dit…

J'ai eu la même réaction face à Bowling for Columbine. Mickaël Moore y comparait le nombre d'armes par pays, sans le rapporter à quoi que ce soit (pas même le nombre d'habitants). Je trouve vraiment que ce genre de raccourcis desservent le message parce que j'ai remis en doute tout son propos du coup.
Je pense qu'il y a effectivement une différence entre sensibilisation et éducation aujourd'hui, mais de mon point de vue il ne devrait pas y en avoir...

Valérie a dit…

J'étais à la conférence d'Hervé Le Treut à l'ENS et je suis tellement d'accord avec toi ! ce qui était bizarre c'était que le conférencier suivant était un gars de schlumberger qui dépensait plein de sous pour enfouir le carbone géologiquement...
et aussi j'ai jamais eu le courage de regarder le film d'al gore js bout, ça m'énervait trop...

Enregistrer un commentaire

Ayez pas peur, ça mord pas !