vendredi 29 juillet 2011

I'm not going anywhere

video


Dans le RER filant vers roissy hier, j'ai aperçu entre deux immeubles le Sacré-coeur se dessiner au loin. J'ai senti mon coeur se serrer, par réflexe. Et puis j'ai réalisé que cette fois, c'était pas moi qui partait. Et une profonde et sereine joie a effacé l'angoisse. Dieu que c'est bon d'être celle qui reste, pour une fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ayez pas peur, ça mord pas !